Agrippa Henri-Corneille

agrippa henri corneille
Portrait d'Henri-Corneille Agrippa
agrippa henri corneille
Portrait d’Henri-Corneille Agrippa

AGRIPPA (Henri-Corneille), philosophe et alchimiste, né à Cologne en 1486, mort en 1535. Doué d’un talent supérieur, et d’une présomption plus grande encore, sa carrière fut toujours orageuse. Il fut tour à tour secrétaire de l’empereur Maximilien Ier , favori d’Antoine de Clèves, professeur à Dôle, à Pavie, à Londres, et syndic général de la ville de Metz, médecin de Louise de Savoie, mère de François Ier , et conseiller historiographe de Charles-Quint. Il attaqua avec violence les scolastiques et adopta les idées des philosophes hermétiques. Sa verve satirique n’épargna même pas ses bienfaiteurs, il s’attira tant d’ennemis qu’accusé de magie et forcé de fuir de toutes parts, il alla mourir misérablement à Grenoble. Ses œuvres complètes ont été imprimées à Leyde, 1560 et 1600. (Voir surtout de Incertitudine et Vanitate scientiarum, Anvers, 1530, traduit en français. par L. Turquet, 1682, de Occulta Philosophia , 1531, traduit en français par Levasseur,  Declamatio denobilitate et prœcellentia feminei sexus, Anvers, 1529.)

Source: Source: Dictionnaire général de biographie et d’histoire, de mythologie, de géographie ancienne et moderne comparée par Louis Charles Dezobry

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*