Bayen Pierre

Pierre Bayen
Portrait de Pierre Bayen
Pierre Bayen
Portrait de Pierre Bayen

BAYEN (Pierre), pharmacien-chimiste, membre de l’Institut national, né à Châlons-sur-Marne en 1725, mort en 1798, suivit, comme pharmacien en chef, l’expédition de Minorque en 1756, passa au même titre à l’armée d’Allemagne pendant la guerre de Sept ans, et y rendit les plus grands services. Il créa en quelque sorte la pharmacie militaire, et fut inspecteur des hôpitaux de l’armée. Chargé d’analyser les eaux minérales de la France, il a laissé divers ouvrages écrits avec beaucoup de méthode sur les eaux minérales, principalement celles de Barèges et de Bagnères-de-Luchon. Il s’occupa pendant plus de douze ans de l’analyse des minéraux, et fit de nombreux mémoires sur les marbres, serpentines, porphyres, ophites, granits, jaspes, schistes argileux, etc., insérés dans le Recueil des savants étrangers. Bayen souleva le premier, sur la doctrine de Stahl, le voile que déchira Lavoisier, en commençant à démontrer par l’expérience la fausseté de cette doctrine. On lui doit un grand travail sur l’étain, 1781, où il fit voir que la petite quantité d’arsenic contenue dans ce métal ne peut être nuisible dans les usages domestiques, comme l’avaient cru Markgraff et Henkel. On a de lui : Opuscules chimique, Paris, 1798.

Source: Dictionnaire général de biographie et d’histoire, de mythologie, de géographie ancienne et moderne comparée par Louis Charles Dezobry

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*