Brahma

Statue de Brahma
Statue du dieu Brahma perdue dans la jungle
Dieu Hindou brahma
Requête adressée à Brahma

BRAHMA, le 1 er membre de la Trimourti, la première émanation de Brahm. Il est le dieu créateur, l’être descendant dans la forme, la substance se révélant dans le phénomène, le père, le générateur des mondes, la parole divine par qui tout a été vivifié.

On le fait sortir d’un œuf d’or. Après être resté plusieurs milliers d’années sur le lotus qui avait été le théâtre de sa naissance, dans la contemplation des eaux couvertes des ténèbres éternelles, il commença son œuvre. Pour créer, il lui suffit de penser, et les mondes ont existé en vertu de son Verbe créateur (Vâch). Il créa d’abord les Souargas ou sphères célestes, éclairées par les Dévalas ou génies lumineux, puis Mritloka ou la terre avec ses deux luminaires, enfin 7 Patalas ou régions inférieures, éclairées par des escarboucles placées sur la tête de serpents. Il peupla l’immensité de génies bienfaisants ou funestes. Dix esprits célestes, créés par lui, les Brahmadikas ou Pradjapalis, participèrent, sous ses ordres, à la création et à l’ordonnance des mondes. Brahma a fait connaître au genre humain les saintes écritures des Vedas et les lois de Manou.

Des quatre enfants de Brahma, nommés Brahman, Kchatrya, Vaïscia et Soudra, sont issues les castes indiennes des Brahmanes (savants et prêtres), des Kchatryas (guerriers), des Vaiscias (marchands, agriculteurs), et des Soudras (artisans ou ouvriers).

On regarde comme autant d’incarnations de Brahma : 1° Valmiki, interprète renommé des Vedas et auteur du Ramayana, 2° le poète Viaça, auteur du Mahabharata et du Bhagavat, 3° Kalidaça, le grand poète dramatique, etc.
Les monuments indiens représentent Brahma avec quatre têtes, tenant dans ses quatre mains la chaîne qui soutient les mondes, le livre de la loi, le poinçon à écrire, le feu du sacrifice : ses têtes sont ornées de lotus; il est couché dans des feuilles de lotus, ou porté sur un œuf ou sur un cygne.

Statue de Brahma
Statue du dieu Brahma perdue dans la jungle

Source: du texte « dictionnaire général de biographie et d’histoire, de mythologie et de géographie » tome 1 par Louis Charles Dezobry – Théodore Bachelet et Eugène Darsy – 1888

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*